Les fourberies de BACHELAY, député PS des Hauts-de-Seine

Alexis BACHELAY, ex maire-adjoint socialiste en charge des transports à Colombes, a été élu en juin dernier député de la première circonscription des Hauts-de-Seine « Gennevilliers – Colombes nord – Villeneuve La Garenne », en même temps que Sébastien PIETRASANTA emportait la deuxième circonscription « Asnières – Colombes sud ».

Pour battre le député communiste sortant, le jeune socialiste BACHELAY a professé : « moi, je ne fais pas parti des gens qui sont prêts à raconter n’importe quoi aux gens pour récolter des voix. » Cette déclaration, il convient de l’éclairer aujourd’hui au regard de la mission de suivi de la Loi sur le Grand Paris dont il fut le rapporteur.

Remis le 13 décembre dernier au ministre Cécile DUFLOT, le rapport AUZANNET propose des scénarii « par phase » de la construction du supermétro Grand Paris Express. Dans chaque scenario, la construction de la ligne ROUGE dans son tronçon Saint-Denis Pleyel – La Défense est prioritaire. Cette ligne desservira les gares des Grésillons, Les Agnettes, Bois-Colombes et Bécon-Les Bruyères.

Le 17 décembre, cité par le Parisien, Alexis BACHELAY salue dans ce rapport une « contribution vérité » Mais, l’infographie qui illustre son propos indique comme prioritaire la ligne ORANGE qui traverse sa circonscription (Colombes nord) en doublant le tramway T1 entre Saint-Denis Pleyel et Nanterre. A contrario, le rapport AUZANNET programme à la fin du projet la réalisation dans la boucle nord de cette ligne ORANGE dont les prévisions de fréquentation sont plus basses.

Alors ou est la vérité ?

Qui peut croire à une simple erreur quand la supercherie se reproduit le 31 janvier dans une lettre adressée par Alexis BACHELAY au Premier Ministre en vue des arbitrages ? La ligne ORANGE Champigny-Nanterre est évoquée comme prioritaire au lieu de la ligne ROUGE entre Pleyel et La Défense ! C’en est trop pour les maires de Gennevilliers (PCF) de Bois-Colombes (UMP) et d’Asnières (PS) qui désapprouvent BACHELAY dans un courrier correctif adressé au Premier Ministre.

Pourquoi le maire de Colombes ne dénonce-t-il pas la même « erreur », avec les autres maires dans une démarche intercommunale ? Parce que lors du débat public il y a deux ans sur le réseau de transport du Grand Paris, Philippe Sarre s’était opposé aux maires des trois autres villes sur le tracé du super métro…

Et voilà comment on raconte n’importe quoi à ses électeurs ! Triste comédie.

Addendum : Le 6 mars 2013, le Premier ministre a présenté le calendrier prévisionnel de réalisation du Grand Paris Express. Jugée prioritaire quelques semaines plus tôt, la mise en service du tronçon nord de la future ligné 15 entre Nanterre et Saint Denis-Pleyel, desservant les gares de la Boucle Nord des Hauts de Seine, a été reportée à 2027. On serait tenté d’y voir la conséquence de l’irresponsabilité des élus concernés et de l’imbroglio organisé par le député Bachelay.
Publicités

A propos Pierre-Nicolas BUREL

Délégué Nouveau Centre / #UDI à #Asnières sur Seine. Candidat démocrate en 2008 au conseil général des Hauts-de-Seine sur le canton sud d'Asnières : 17,15%.
Cet article, publié dans Intercommunalité, Le Grand Paris, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.