Rama Yade : les raisons de mon engagement pour vous

Cher(e)s Ami(e)s,

Aujourd’hui, ma candidature dans notre 2ème circonscription des Hauts-de-Seine (Asnières/Colombes sud) a été officiellement retenue par la Préfecture.

Depuis de nombreuses années, nous avons pu constater avec tristesse et amertume la façon dont le député sortant et l’actuel maire d’Asnières conduisent les destinées de notre circonscription.

Le député sortant, tout d’abord, qui ne fait parler de lui que par ses aventures judiciaires et qui ne peut plus, en aucun cas, revendiquer une quelconque crédibilité. Comment oser encore se présenter quand on a été chassé de la Mairie après un bilan calamiteux (une dette record, essentiellement toxique) et qu’on a été ensuite condamné en première instance et en appel à une peine d’inéligibilité, à 20.000 euros d’amende et à 18 mois de prison avec sursis (dont on attend la confirmation ou non par la Cour de Cassation) ? Tout ceci est le contraire de cette république irréprochable que je revendique depuis le début de mon engagement politique.

Son successeur, ensuite, candidat aussi et dont le bilan en tant que maire d’Asnières est à l’inverse de son engagement en tant que candidat : +18% d’impôts, + 2 millions d’euros de dettes, des entreprises qui quittent Asnières (Peugeot-Citroën, Prisma Presse, plus récemment Eiffage) et Colombes (Thalès et ses 4500 salariés) les unes après les autres. On le savait maire  par défaut, et par la grâce d’une coalition multipartite, qu’il a, hélas, brisée, pour diriger seul. Aujourd’hui, à défaut de projet, il résume ses  priorités derrière le seul programme du parti socialiste et se montre donc incapable de le décliner pour notre circonscription. D’ailleurs, puisqu’il s’engage à appliquer les engagements de François Hollande, nul doute qu’il lui sera demandé de choisir entre son mandat de maire et celui de député, s’il est élu. Les habitants sont en droit de savoir lequel des 2 mandats il abandonnerait. Comment lui faire confiance aujourd’hui ? Voilà bien les limites de la concentration de tous les pouvoirs par la gauche, détentrice à la fois de l’Elysée, du Sénat, des régions, de la plupart des départements et des communes! Quel recours donc pour les citoyens quand tous les pouvoirs sont aux mains des mêmes? Il faut des contre-pouvoirs!

Aussi, pour tourner la page des barons sortants et pour ne plus subir leurs promesses non tenues, je vous demande de faire le choix du renouvellement en m’accordant votre confiance et cela dès le premier tour.

Soutenue par les partis de centre droit, dont le Parti radical de Jean-Louis Borloo dont je suis la Première Vice-Présidente, mais également par Patrick Devedjian, Président du Conseil général et des élus de tous bords, j’aurai les moyens d’agir pour vous. Et ce, d’autant plus, comme vous le savez, que j’ai l’expérience de la gestion locale (étant conseillère municipale de Colombes et conseillère régionale d’Ile-de-France) comme la connaissance des rouages de l’Etat (ayant été Ministre et Ambassadeur) et que je n’ai pas la langue de bois! Et il en faudra, de la franchise, pour porter, en votre nom, pour vous, le projet ambitieux et réaliste sur lequel j’ai travaillé ces dernières années et qui est axé sur 4 priorités: l’école, la sécurité, le développement économique et le mieux vivre-ensemble.

Pour en savoir plus sur mon programme je vous invite à me rejoindre le 23 mai prochain à 19.30 à la réunion publique que j’organise, en présence de plusieurs spécialistes, au Tapis Rouge 9 rue de la Liberté à Colombes.

En comptant sur vous,
Comme vous pouvez compter sur moi,

Amitiés,

Rama Yade

Publicités
Cet article, publié dans Législative 2012, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.