L’intercommunalité sous le signe de la concertation et du pragmatisme

Dans son discours de clôture devant le congrès de l’AMF, Claude Guéant a souligné l’importance du «pacte républicain» qui lie l’État aux collectivités locales. «Il n’a jamais été dans l’intention du gouvernement de faire “le grand soir” de l’intercommunalité. La réforme des collectivités territoriales a été placée sous le double signe de la concertation et du pragmatisme», a dit le ministre de l’Intérieur, confirmant que dans les départements où se posent encore des problèmes, «la concertation se poursuivra» au-delà du 31 décembre. Il a ajouté que la proposition de loi Pélissard pour aménager les règles de l’intercommunalité serait inscrite à l’ordre du jour du Parlement «en temps utile».

Publicités

A propos Pierre-Nicolas BUREL

Délégué Nouveau Centre / #UDI à #Asnières sur Seine. Candidat démocrate en 2008 au conseil général des Hauts-de-Seine sur le canton sud d'Asnières : 17,15%.
Galerie | Cet article, publié dans Intercommunalité, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.