« Grand Paris Express », projet de synthèse

Les médias annoncent, semble t-il, un accord historique et imminent entre l’Etat et la Région à l’issue probable du conseil des ministres. Si accord il y a, il améliorera certainement le précédent contrat de plan Etat-Région (CPER 2007-2013) et le schéma directeur de la Région (SDRIF 2008) après l’avis négatif donné par le Conseil d’Etat. Ce pourra être aussi l’amorce n’un nouveau Schéma Directeur des Transports (SRIT ou PDU) pour l’Ile de France. A suivre…

Le nouveau tracé du supermétro sera ensuite (et en principe) présenté à la réunion de clôture du Débat public le Lundi 31 janvier à 20h00 Porte Maillot par les deux maîtres d’ouvrage (STIF et SGP) : Réunion commune de clôture avec la CPDP Arc Express – Palais des Congrès de Paris – Amphithéâtre Bordeaux – Paris – 20.

Le nouveau projet se nommera « Grand Paris Express » et se recentrera autour d’Arc Express en petite couronne, aura semble il une double boucle dans l’Est parisien et sera composé de prolongement et de modernisation d’infrastructures par des lignes SNCF en grande couronne. Il sera aussi plus près des préoccupations des élus locaux avec un nombre de gares et de territoires irrigués plus important. Il donnera une meilleure part au département du 93 et du 94 ; le 92 reste encore avec un tracé incertain. Voir la carte en copie.

Saclay est le point noir qui pose le plus de problèmes pour la Région et les écologistes. Tous les acteurs locaux et régionaux s’opposent à un métro souterrain sur ce site peu urbanisé et constitué de grands espaces agricoles. Ce tronçon sera aussi le plus cher par rapport au flux espéré : 4,5 milliards d’euros. La préférence va donc pour un TCSP, Bus à Haut niveau de service ou un Tramway rapide.

L’Etat est embarrassé par le financement car il ne l’a pas alors que la Région et les collectivités l’ont en partie. De plus il ne peut pas réaliser le Grand Paris contre ou sans les collectivités. C’est pourquoi il doit négocier avec Jean Paul Huchon qui se fait leur représentant.

Un nouveau Débat public sur la Rocade TGV qui a un impact sensible sur la place du Grand Paris en Europe (au cœur de la Grande Vitesse et des métropoles) a aussi été lancé en janvier : http://debatpublic-interconnexionsudlgv.org/

Publicités

A propos Pierre-Nicolas BUREL

Délégué Nouveau Centre / #UDI à #Asnières sur Seine. Candidat démocrate en 2008 au conseil général des Hauts-de-Seine sur le canton sud d'Asnières : 17,15%.
Cet article, publié dans Le Grand Paris, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.