Ligne directe entre Roissy et La Défense

Le plan de développement ambitieux de la Défense, la requalification des friches industrielles de la boucle nord des Hauts-de-Seine en quartiers de logements et de bureaux, la mutation du port de Gennevilliers second port fluvial européen, obligent à repenser l’aménagement du territoire dans le nord du département.

La proximité de l’aéroport de Roissy renforce le flux de déplacement quotidien entre le nord de la région et le pôle de La Défense. Les liaisons ferrées existantes entre Roissy et La Défense passent par les gares du cœur de Paris qui sont déjà saturées (Gare du Nord, Chatelet, Saint Lazare). Le projet EOLE est une solution partielle à la dé-saturation de la ligne A qui répond aux désagréments des usagers des transports en commun.

Les déplacements dans les Hauts de Seine sont aujourd’hui dominés par les modes de transports routiers, en particulier sur l’axe Nord-Sud. La réalisation d’une nouvelle ligne de RER directe entre Roissy et La Défense en passant par Saint-Denis permettra de reporter une grande partie de la circulation automobile vers les transports en commun. Cette ligne en  correspondance avec la ligne du RER C à la gare des Grésillons doit être intégrée dans les projets d’aménagement locaux pour donner un nouvel équilibre à notre territoire.

Publicités

A propos Pierre-Nicolas BUREL

Délégué Nouveau Centre / #UDI à #Asnières sur Seine. Candidat démocrate en 2008 au conseil général des Hauts-de-Seine sur le canton sud d'Asnières : 17,15%.
Cet article, publié dans Le Grand Paris, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.