Des opportunités pour la boucle nord

Notre département est l’un des plus riche de France, son quartier d’affaires est l’un des premiers en Europe. Le plan de développement ambitieux de la Défense, la requalification des friches industrielles de la boucle nord de Seine en quartiers de logements et de bureaux, la mutation du port de Gennevilliers second port fluvial européen, sont l’occasion de repenser l’économie et l’aménagement de notre territoire.

La proximité de l’aéroport de Roissy renforce le flux de déplacement quotidien entre le nord du département et la Défense. La liaison ferrée entre Roissy et La Défense passe par les gares du Nord et Saint Lazare qui sont déjà saturées. Alors que les déplacements dans les Hauts-de-Seine sont aujourd’hui dominés par les modes de transports routiers, la réalisation d’une ligne de métro entre La Défense et le RER B à Saint Denis s’imposera demain.

Lieu d’un trafic fluvial important avec le port de Gennevilliers et vecteur de richesse, la Seine est le paysage du département et lui a donné son nom. Réhabilité, le fleuve pourra offrir d’autres services comme le transport de passager ou les activités de loisirs, et renforcer ainsi l’attractivité des Hauts-de-Seine. Alors que le sud du département a préservé ses forêts et ses parcs, un effort de recréation d’espaces verts doit être entrepris dans la boucle nord.

Concrètement dans le canton sud d’Asnières

Les reconstructions des dix prochaines années dans la boucle nord des Hauts-de-Seine auront des conséquences sur la vie quotidienne des Asniérois. Elles seront sources de croissance, mais doivent être anticipées et accompagnées pour améliorer notre qualité de vie.

Prévoir l’accroissement de la population, développer les équipements publics nécessaires dans les transports, l’éducation, la culture, les sports et les loisirs, prévenir les nuisances et la pollution, sont nos objectifs primordiaux.

La requalification des berges de la Seine, le réaménagement complet du parc Robinson qui appartient à la ville et l’enfouissement de la voie rapide devant le parc du Château permettront de ré-ouvrir la ville sur le fleuve.

L’aménagement d’une circulation verte traversant la ville depuis la Seine permettra de rejoindre, à travers les communes limitrophes, le Parc départemental des Chanteraines. Agrandi, le Parc des Chanteraines deviendra le poumon vert du nord du département.

Publicités

A propos Pierre-Nicolas BUREL

Délégué Nouveau Centre / #UDI à #Asnières sur Seine. Candidat démocrate en 2008 au conseil général des Hauts-de-Seine sur le canton sud d'Asnières : 17,15%.
Cet article, publié dans Cantonale 2008, Intercommunalité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.